FORÊT : FÉLIX TSHISEKEDI ENVISAGE LES ÉTATS GÉNÉRAUX DES FORÊTS CONGOLAISES D’ICI LA FIN DE L’ANNÉE

Le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi a annoncé sa volonté d’organiser les états généraux des forêts congolaises, d’ici la fin de cette année. Il a fait savoir au cours de la 45ème session du Conseil des ministres tenu ce vendredi 21 août à Kinshasa.

 » Le moratoire pris en 2002 et renchérit en 2005 a fait, à ce jour, près de deux décennies qui nécessite une évaluation. A cet effet, le Président de la République a engagé le Gouvernement, au regard des enjeux liés aux changements climatiques, à la lutte contre la pauvreté, d’organiser les Etats généraux de la forêt avec l’accompagnement des partenaires techniques et financiers pour, examiner et évaluer la mise en œuvre du moratoire, définir et adopter une nouvelle feuille de route concertée et consensuelle, et lever les options fondamentales susceptibles d’insuffler une nouvelle dynamique dans ce secteur, jusqu’à ce jour pas assez participatif au budget national « , indique le compte rendu de cette réunion.

Le premier ministre a été chargé de voir avec les ministères sectoriels impliqués dans la gestions des forêts congolaises, la possibilité d’organiser ces assises au cours du troisième trimestre de cette année.

Une nouvelle accueillie avec anthousiasme par les acteurs de la société civile qui voient dans cet acte du président, sa volonté de faire de la RDC, un véritable leader forestier en Afrique et dans le monde.

« Que ce secteur forestier soit bien amenagé pour contribuer à l’économie. Il faudra du travail d’assainissement», commente Joseph Bobia, coordonnateur de BVGRN .

L’heure est donc au travail pour les parties prenantes devant apporter des contributions constructives à la bonne gouvernance des forêts congolaises.

LA REDACTION
Author: LA REDACTION



Laisser un commentaire

Translate »